Congrès de l’IFLA : l’anglais langue barrière ?

Congrès de l’IFLA : l’anglais langue barrière ?

Si vous me suivez sur les réseaux sociaux vous savez que j’ai pris part du 17 au 19 aout au congrès mondial des bibliothèques et de l’information de l’IFLA. Je voudrais vous expliquer en quoi a consisté le congrès, et de l’importance de bien maitriser la langue de Shakespeare pour y prendre part pleinement.

L’IFLA, c’est quoi ?

In english please : International Federation of Library Associations and Institutions.

En français ça veut dire, Fédération internationale des associations et institutions de bibliothèques, Bref, c’est une institution mondiale qui s’occupe des intérêts des bibliothèques ainsi que de leurs usagers. Je préciserais que comme une centaine de collègues francophones, j’ai participé  à cette grande rencontre des bibliothécaires grâce à une bourse du Comité français international bibliothèques et documentation. Maintenant que les présentations sont faites allons sur le vif du sujet.

Iflawlic21 : une expérience formidable

Participer au congrès de l’IFLA a été une expérience très enrichissante.

Imaginez des centaines de bibliothécaires à travers le monde parlant des sujets qui relèvent de leur domaine. Et ne croyez pas ceux qui vous disent que les bibliothécaires sont des gens ennuyants.

Bien que ce congrès fût  virtuel en raison du Covid-19, nous avons beaucoup appris.

Le thème de cette édition était «  Travaillons ensemble pour l’avenir ».

Il y avait tellement de sessions qu’il était impossible de les suivre toutes au moment où elles se dérouleraient.

Comme les sujets n’ont pas de date de péremption, j’ai prévu faire un ou deux articles en guide de restitution quand mes activités de bibliothécaire et de  correcteur professionnel  m’en donneront l’opportunité.

Pour participer efficacement au congrès, il fallait définir son propre programme en fonction de ses centres d’intérêt.

Je vais lister ici quelques sessions que j’ai pu suivre, soit en intégralité, soit en partie.

·         Bibliothèques nationales : Innover et se transformer pour aujourd’hui et demain

·         Les bibliothèques permettent la maîtrise de l’actualité : trouver des solutions aux fausses nouvelles

·         Comment faire de votre bibliothèque la star ! Idées marketing inspirantes du monde entier

J’en ai parlé sur Twitter. Cette session fut mon coup de cœur. Elle montrait comment des bibliothèques à travers le monde avec force créativité, mettent en avant leurs collections et services.

·         Comment le libre accès affecte l’évaluation des publications en série

·         Wikipédia et les Objectifs de développement durable des Nations Unies et mise à jour Creative Commons

Je me suis inscrit il y a quelques semaines à une formation organisée par l’Aflia sur le thème  Wikipédia dans les bibliothèques africaines.

En gros, elle est destinée aux bibliothécaires africains et leur montre en comment devenir des contributeurs ou s’engager. En effet,  l’Afrique est très peu représentée sur Wikipédia en termes de contribution. Or les bibliothécaires ont à leur disposition des ouvrages ; et donc de l’information de qualité, ils peuvent alors être des contributeurs objectifs sur l’encyclopédie en ligne. Je m’emballe. Mais vous l’auriez compris.  Le sujet m’intéressait déjà à la base et comme il a été programmé au congrès de l’Ifla, je ne pouvais pas le rater. Et à propos de bibliothèque et de Wikipédia, sachez que l’OCLC (Online Computer Library Centera)  a publié en aout le livre « Leveraging Wikipedia: Connecting Communities of Knowledge » (American Library Association Editions, 2018) qui examine l’intérêt et l’utilisation de Wikipedia en bibliothèque.

·         Bibliothèques vertes et pratiques durables pour l’avenir à long terme

Beaucoup d’interventions ont eu lieu sur la question du changement climatique.

Les conséquences du dérèglement climatique se font ressentir sur les populations, mais aussi dans les bibliothèques mettant en danger les collections. En quoi les bibliothèques peuvent-elles donc contribuer à lutter contre le phénomène ?

Comme le dit à juste titre Xiaoxi HE, de la bibliothèque publique de Hangzhou, «  la protection de l’environnement est quelque chose qui nécessite la participation de tous pour réussir. »

Pas moins de deux séances, notamment dirigées par la présidente sortante de l’IFLA, Christine Mackenzie en ont débattu. Il s’agira essentiellement pour les bibliothèques d’apporter aux dirigeants au plan local, des informations nécessaires au changement de comportement et à l’adaptation.

IFLA WLIC 2021 : L’anglais, langue barrière ?

En tant que francophone, suivre ce congrès ne fut pas sans difficultés.

Quasiment toutes les interventions même des personnes francophones comme ont été faites en anglais.

A la base, je considère que je me débrouille plutôt bien en anglais.  Je suis au niveau intermédiaire. Mais j’ai vite réalisé qu’en matière de listenning, j’avais encore du chemin à faire.

En effet, les intervenants viennent de divers pays et ce ne fut pas toujours facile de s’en sortir avec les différents accents et les rythmes.

Quand un Ghanéen, un Australien, un Français, un Américain parlent l’Anglais, ce n’est pas vraiment la même chose !

Mais heureusement, les sessions sont enregistrées ; j’ai pu suivre certaines depuis la fin du congrès.

Congrès mondial des bibliothèques des bibliothèques et de l’information : la question du multilinguisme

A la base, l’IFLA promeut le multilinguisme. D’ailleurs, il y avait des sous-titrages pour chaque vidéo. L’utilisateur n’avait donc qu’à choisir sa langue usuelle pour lire. Sauf que les traductions n’étaient pas vraiment fidèles.

J’ai eu l’impression que les traductions étaient générées par une intelligence artificielle, qui a encore des choses à apprendre.

Cap sur Dublin ?

Le congrès de l’Ifla est annuel. Et quand on a gouté une fois, on a envie de le revivre.

L’édition de l’année prochaine aura lieu à Dublin en Irlande du 24 au 28 juillet 2022, sur le thème : « Les bibliothèques  bâtissent un avenir durable ».

J’ai compris que je devais améliorer sérieusement mon niveau en Anglais. Je me suis inscrit à un cabinet de langue et j’ai payé du matériel pour écouter plus souvent l’anglais.

Au total, le congrès de l’IFLA m’a beaucoup apporté sur le plan professionnel, notamment de l’enthousiasme, de l’inspiration et de la motivation pour être plus engagé en tant que bibliothécaire dans ma communauté.

Je voudrais encore remercier le CFIBD qui m’a permis d’y participer à l’évènement.

Quelques textes du congrès de l’IFLA ont été traduits par le CFIDB. Je vous invite à les lire.

Eurydoce Désiré GODONOU, bibliothécaire, blogueur littéraire et deux ou trois choses encore…

4 réflexions sur “Congrès de l’IFLA : l’anglais langue barrière ?

  1. Merci cher Désiré pour ce retour d’expérience de ta participation à ce congrès.
    On apprend toujours d’une telle participation. L’anglais devenu si incontournable… J’ai fait le même constat en 2 participations aux activités de l’ICA, une organisation sœur à l’IFLA. Même des francophones de souche y font leur présentation en anglais: je le confirme.

    J'aime

  2. Merci bien Désiré pour avoir dit tout haut ce que tout le monde pense si bas. En effet le constat est remarquable; la main mise de l’anglais sur les communications internationale est totale. Un combat que je me suis donné c’est de lutter pour renverser la tendance en faveur du français.En 2016 à Culunbus j’ai présenté ma communication en français et j’ai eu de l’audience. Les Français qui doivent mener cette lutte présentent toujours leurs communications en anglais. Je garde l’espoir qu’un jour on aura au moins une traduction fidèle et instantanée au cours de chaque communication en anglais.
    ENSEMBLE NOUS Y SERONS.
    M. TOURE Sane Ahmadou Sidi, Conservateur de Patrimoines Documentaire – Mali

    J'aime

    1. Merci beaucoup pour votre commentaire cher collègue. Oui, il appartiendra aux francophones de travailler à faire entendre leur langue à ces occasions. Mais comme il est évident que l’anglais est vraiment incontournable, on va s’y mettre aussi.
      Désiré

      J'aime

Donner votre avis éclairé sur cette sauce :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s